Ballade Gaillacoise

Nous partîmes quatre épouses du régiment; mais par un prompt renfort nous nous vîmes six en arrivant à Gaillac, objet de notre excursion.

 A tout seigneur tout honneur, nous avons commencé notre visite par l'abbaye Saint Michel (la bien nommée). 

Notre guide favorite nous a expliqué qu'on retrouve des traces d'habitat gallo-romain probablement une villa qui se situait à l'emplacement de l'actuelle abbaye Saint MIchel, ainsi que les raisons de la venue des moines à l'instigation de saint Didier. 

La date historique de la fondation de la ville est 972 (consécration de l'autel), et ses débuts se confondent avec la vie de l'abbaye. 

La mise en valeur des terres agricoles par les moines, en particulier la viticulture, ont entraîné l'essor de la ville. L'abbaye a beaucoup souffert des guerres de Religion puis sous la Révolution a servi d'entrepôt.

Juste à côté de l'abbaye nous avons admiré la Tour de la Palmata témoin des atrocités des guerres de religion d'où les victimes étaient défenestrées, à la suite de ces funestes évènements la tour fut arasée. Plus joyeusement nous avons vu l'hotel de la famille de sainte Emilie de Vialar (1797-1856), native de Gaillac et fondatrice de la congrégation des Soeurs de Saint-Joseph-de-l'Apparition.

Puis en nous promenant le long des quais nous avons pu constater que pendant des siècles Gaillac avait aussi été un très prospère port rivulaire. 

Les gabarres descendaient le Tarn, chargée de barriques de vin et de pastel essentiellement. Cette belle activité a pris fin avec l'arrivée du chemin de fer (1864), le coup de grâce ayant été porté par la terrible inondation de 1930 encore indiquée sur les façades. Dans ce quartier les noms des rues sont évocateurs: rue de la pêcherie, rue de l'Anguille qui nous a beaucoup plu avec ses maisons médiévales. En cheminant dans ce dédale de ruelles nous sommes arrivées devant la maison Pierre de Brens, siège des archives municipales et magnifique hotel particulier doté d'étonnantes gargouilles. Un petit coup d'oeil à l'église Saint Pierre et nous étions à l'heure pour... notre dégustation au caveau de l'abbaye saint Michel. Très bien accueillies, les vignobles de Gaillac n'ont plus de secret pour nous: les vignes occupent les terrasses de la vallée du Tarn, les coteaux de la rive droite et jusqu'au plateau de Cordes. Ces terroirs permettent l'élaboration d'un grand nombre de style de vin, vins blancs secs, doux, effervescents, vins rosés, vins rouges primeur ou de garde.... que nous avons pu tous goûter!

Pour agrandir cliquez sur la photo

Img 0735Img 0731 Img 0732 Img 735 Img 737 Img 0738 Img 0740 Img 0743 Img 750 Img 0752 Img 0753 Img 0758 Img 0764Img 0770 Img 0778 Img 0787 Img 789 Img 0792 Img 0796 Img 802 Img 804 Img 0807 Img 0809 Img 0810 Img 0811 Img 0813 Img 0814 Img 0816 Img 0817 Img 0818 Img 826 Img 835 Img 0827 Img 0829 Img 0831 

Après une matinée aussi riche une pause s'imposait tout naturellement à la table du sommelier place du Griffoul où nous avons pu déguster en terrasse au soleil des aiguillettes de canards, ou du croustillant de joue de porc sans parler des desserts. Revigorées par cette halte nous avons fait une promenande digestive dans l'autre vieux quartier de Gaillac pour terminer par le parc du chateau Foucaud, actuel musée des beaux Arts de la ville de Gaillac.

Img 0838

Img 0839 Img 0843 Img 0844 Img 846 Img 0847 Img 0851 Img 853 Img 0856 Img 0857 Img 859 Img 0859 Img 0862 Img 872

Sur la route du retour vers Castres nous avons fait une halte à Lisle sur Tarn, bastide du XIIIe siècle comme en témoigne la magnifique fontaine sur la place centrale. Place qui avec ses 5000m2 est l'une des plus vastes place à arcades du Sud-Ouest. Très gentiment la dame de l'office du tourisme nous a conseillé de monter au premier étage de la mairie qui donne sur la place et de nous faire montrer le "pontet" petit pont couvert qui relie deux bâtiments en surplomb d'une ruelle, en l'occurence le pontet reliait une salle de conseil à un très joli et inattendu jardin suspendu...

Après cette dernière ravissante surprise, il était temps de rentrer sur Castres après une journée bien remplie

Img 0874 Img 0875 Img 877 Img 0878 Img 0882 Img 884 Img 0884 Img 0887 Img 0889 Img 0892 Img 0893

Texte Laure Danigo Photos Liliane Salles

 

 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau